Rendez-vous du 20 au 31 Juillet 2022

24e édition

OUVERTURE DE LA BILLETTERIE / MERCREDI 4 MAI À 15H

Festival Messiaen au Pays de la Meije, La Grave, Glacier de la Meije

Histoire du Festival

Fondé en 1998, le Festival Messiaen au Pays de la Meije est aujourd’hui un rendez-vous incontournable de la musique contemporaine.

C’est en hommage au compositeur Olivier Messiaen (1908-1992) qui puisait son inspiration dans la nature et les paysages, que le Festival Messiaen au Pays de la Meije a été créé par Gaëtan Puaud et l’Association Olivier Messiaen au Pays de la Meije réunissant des passionnés du compositeur. Depuis lors, le Festival se déroule chaque année à la fin du mois de juillet, à La Grave, haut lieu des concerts face aux majestueux glaciers de la Meije, ou encore dans la vallée du briançonnais et en Isère, à Saint-Théoffrey où repose Olivier Messiaen. Des lieux chers au compositeur, permettant, au-delà de la découverte musicale, d’associer la musique à un patrimoine naturel exceptionnel.

Le Festival Messiaen au Pays de la Meije a accueilli les plus grands artistes, dont d’anciens élèves d’Olivier Messiaen tels que Pierre Boulez, François-Bernard Mâche, Alain Louvier, George Benjamin, Tristan Murail, Roger Muraro, Marko Letonja, Marie Vermeulin ou Rémi Durupt… Il manifeste également depuis plus de vingt ans son engagement pour la création en portant une politique de commandes musicales ambitieuse. Plus d’une quarantaine d’œuvres nouvelles ont été présentées et écrites par des compositeurs de renom, invités en résidence parmi lesquels Gilbert Amy, Georges Benjamin, Pierre Boulez, Philippe Manoury, Michel Fano, Bruno Mantovani, Tristan Murail, mais aussi Franck Bedrossian, François Meïmoun et Thomas Lacôte.

Depuis 2019, le Festival Messiaen au Pays de la Meije est dirigé par Bruno Messina qui a succédé à Gaëtan Puaud. La thématique choisie en résonance avec l’univers d’Olivier Messiaen, fil conducteur de la programmation, met à l’honneur les œuvres du maître, de ses disciples mais aussi de jeunes compositeurs, offrant ainsi au public un tour du monde des musiques contemporaines.

Le Festival en dates

1998 :  Première édition du Festival Messiaen au Pays de la Meije

 

La première édition du Festival a lieu à La Grave, le temps d’un week-end, les 29 et 30 juillet 1998. L’Association Olivier Messiaen au Pays de la Meije et Gaëtan Puaud organisent alors un événement sous forme de trilogie, proposant des concerts, des conférences et des randonnées. L’aventure de la célébration du compositeur à La Grave commence et dès l’année suivante, le Festival double le nombre de jours de concerts.

1999 – 2018 : 20 ans de Festival sous la direction artistique de Gaëtan Puaud

Au fil des éditions, le Festival continue de se développer et devient un événement incontournable de la musique contemporaine en France. Artistes, compositeurs et conférenciers répondent aux invitations de Gaëtan Puaud qui imagine des programmations d’un constant équilibre entre l’œuvre de Messiaen et son héritage représenté par les élèves de sa célèbre classe au Conservatoire de Paris et les jeunes compositeurs. Le Festival Messiaen au Pays de la Meije devient ainsi un haut lieu de créations musicales et de découvertes.
L’édition 2002 voit la première exécution d’Et exspecto resurectionem mortuorum sur la place de l’église de La Grave, face à la Meije.
En 2010, Pierre Boulez vient pour la première fois au Festival Messiaen au Pays de la Meije
En 2017, Tristan Murail, fidèle du Festival est invité en résidence à l’occasion de ses 70 ans.

  

2019 : Bruno Messina reprend le flambeau et poursuit l’hommage au compositeur Olivier Messiaen

Depuis 2019, Bruno Messina, directeur général et artistique de l’Établissement Public de Coopération Culturelle (EPCC) Arts en Isère Dauphiné Alpes (AIDA), qui porte notamment le Festival Berlioz, la résidence d’artistes à la Maison Messiaen et le Concours International Olivier Messiaen, est le directeur artistique du Festival Messiaen au Pays de la Meije. Dans un esprit de continuité et de développement, chaque été, il conçoit une programmation audacieuse alliant grandes œuvres du XXème siècle et créations nouvelles qui se décline en une quinzaine de concerts et autant d’événements pédagogiques et culturels.
Bruno Messina initie de nouvelles collaborations artistiques et développe les partenariats avec les grandes écoles de musique dont le CNSMD de Paris et l’Institut d’Enseignement Supérieur de Musique – Europe et Méditerranée d’Aix-en-Provence.
En 2021, le Festival Messiaen au Pays de la Meije propose un concert exceptionnel à 2400 mètres d’altitude et répond à l’un des rêves du compositeur : l’interprétation d’Et exspecto resurectionem mortuorum en haute montagne. Un défi relevé par les musiciens de l’ensemble Le Balcon sous la direction du chef Maxime Pascal.